Chambres d'Hôtes à Deauville ou proches alentours


Découvrez la carte postale du mois

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Some hints for your visit to France

 

 

 

 

Visite du CHÂTEAU DE ST GERMAIN DE LIVET près de Lisieux

Tarifs et informations, château de Livet

Chambres d'Hôtes à Deauville-Trouville et dans la région

A quelques kilomètres de Lisieux, par la nationale 138 menant à Alençon, longeant la Touques, nous arrivons à St Germain de Livet, petit bourg blotti au coeur du Pays d'Auge. Nous apercevons aussitôt son très joli château du XV et XVIème siècles et entendons, bien avant de les voir, les deux gardiens des lieux, deux magnifiques paons, prêts à faire les beaux devant vous et à vous éblouir de leurs belles roues.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Le château, ancienne forteresse du moyen âge, séduit d'abord par son aspect extérieur en damier, d'époque renaissance, bâti en pierres et en briques de couleurs vernissées. Flanqué de deux jolies petites tourelles d'entrée du XVIème et d'une belle aile XVème sur sa droite en colombage, avec un bâtiment en pan de bois à l'arrière, posé au milieu de l'eau, on le croirait presque tout droit sorti d'un livre de contes.

Nous ferons le tour de ce dernier, pour bien profiter de l'architecture extérieur, et de la compagnie des canards qui gardent également et jalousement ce petit bout de terre historique.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.En entrant, on commence la visite par la salle des gardes qui se trouve dans la partie la plus ancienne du château, c'est à dire la fameuse aile du XVème en colombage. On y trouve, hormis une cheminée ornementale et des chaises Louis XIII, Louis XIV, une très belle malle de cuir et surtout de magnifiques fresques du XVIème représentant notamment des scènes de chevalerie, malgré le fait qu'elles soient en partie assez endommagées, elles méritent néanmoins d'être vues. Les poutres du plafond sont également peintes.

Nous accéderons ensuite à la salle à manger, avec un mobilier d'époque Empire.

En continuant notre visite, nous arrivons dans le bâtiment en pan de bois, où l'on trouve un mobilier Louis XV, Louis XVI, un jeu de marionnettes de XIXème et une chaise à porteur du XVIIIème. Nous poursuivons Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.avec l'accès au premier étage où l'on retrouve dans le hall, de nouveau des poutres peintes au plafond et quelques toiles et caricatures de Cappielo. Nous découvrirons alors une chambre du XIXème avec entre autre, deux fauteuils en cuir, un service à tabac et un cabinet de toilette avec un paravent également signé Cappielo. Le salon quant à lui, avec son mobilier XVème dont un piano à queue en acajou sur lequel aurait joué Rubinstein, est surtout intéressant par son carrelage du "Pré d'Auge" vernissé et aux jolies couleurs. Le salon qui fait suite est un salon Louis XVI avec un carrelage quasi identique au premier, deux secrétaires du XVIIIème ainsi qu'un canapé d'Aubusson de la même époque. Puis nous arriverons à la chambre Delacroix, avec le mobilier du peintre de 1863, légué à son cousin Léon Riesener, à savoir le lit, le fauteuil, une table et un secrétaire. A noter un très joli cabinet de toilette.

Nous traverserons ensuite un long couloir, véritable galerie de peinture toutes dues à Léon Riesener. Il est d'ailleurs à noter que la plus importante collection publique d'oeuvres de cet artiste se trouve au Chateau de St Germain de Livet. Au bout de cette galerie, un ancien salon à musique. La descente se fera par l'étroit escalier en colimaçon d'une des tourelles d'entrée.

Et c'est ainsi que s'achève notre ballade au coeur de la renaissance normande.

BON A SAVOIR :

Tarifs et informations, cliquez sur le lien ci-dessous

Tarifs et informations, château de Livet

Parking : juste en face du château, prés de l'église. (gratuit)

Le château a été légué à la ville de Lisieux en 1957, pour tout renseignement complémentaire, s'adresser donc à son office du tourisme.

Les photos à l'intérieur du château sont strictement interdites, mais de toutes façons c'est sans regret, car il n'y a pas vraiment matière à faire de belles photos, sauf si on est amateur de meubles de style.

La visite est commentée, environ tous les 1/4 d'heure, dommage que l'on sente que le récit n'est autre que du texte appris par coeur, cela devient lassant sur la fin.

POUR INFO. :

Cappielo : Caricaturiste et peintre français, d'origine italienne (1875-1942).

Léon Riesener : Peintre français du mouvement romantique (1808-1878).

Retour choix musées

www.itinerairesbis.com vous remercie de votre visite

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com