Vente appartement à Puy St Vincent Station 1700 Hautes Alpes

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l'Espagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite de BURGOS

Petite histoire du Cid, situation, la cathédrale (tarifs horaires), train touristique,

Informations concernant la Ville de Burgos

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoNée au bord de la rivière Arlanzon en 884, Burgos garde encore aujourd'hui les traces d'un passé qui, entre le XV  et le XVIème siècle, va permettre la construction de monuments d'une valeur et d'une beauté exceptionnelle.

C'est grâce à ce siècle d'or que l'on peut toujours admirer les chefs-d'oeuvres de pierre laissés sur cette terre de Castille, dont celui qui fait la réputation de la ville : la cathédrale Santa Maria, troisième cathédrale d'Espagne de part ses dimensions.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoIl est vrai que dès notre arrivée sur la grande place, on est immédiatement subjugué par cet ensemble gracieux, malgré des dimensions impressionnante, 84m de long et 60m de large. L'art gothique s'est ici exprimé avec un talent fou. Débutés en 1221, les travaux vont durer 300 ans ! Mais 3 siècles le valait bien. Il suffit pour cela d'admirer la façade où la pierre, si finement travaillée, semble chanter sous le doux soleil qui vient la caresser et la rendre encore plus belle sous ses lumineux rayons. Mais en faisant le tour de la cathédrale, on s'aperçoit que toutes les façades n'ont pas été restaurées et que certaines sont même très endommagées, mais l'ensemble reste néanmoins impressionnant et fascinant.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoA l'intérieur, outre un escalier Renaissance appelé "Escalera Dorada" du XVIème siècle, il faut se rendre dans le transept où il vous faudra lever les yeux pour contempler sa voute étoilée, d'une beauté incontestable avec cette pierre ajourée, c'est divin, on ne se lasserait pas de la regarder. Juste au dessous, presque à vos pieds, le tombeau du Cid et de sa femme Chimène, dont Burgos était la patrie. Pierre tombale d'une grande simplicité mais qui sied à merveille à cet héros légendaire. Ensuite il faudra se diriger vers les différentes chapelles qui renferment toutes de véritables trésors, elles sont au nombre de 19. Les plus belles sont certainement la Chapelle Ste Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoAnne avec son retable du XVème siècle, la chapelle St Nicolas car la plus ancienne, elle date du XIIIème siècle et celle du Santo Cristo avec l'effigie du Saint Christ de Burgos toujours très vénéré, et qui date du XIVème siècle. Et surtout durant la visite, toujours penser à jeter un coup d'oeil aux plafonds car ils sont remarquables. Notre parcours nous conduit tout doucement vers le cloître du XIIIème siècle qui va s'ouvrir sur plusieurs autres chapelles renfermant le riche trésor de la cathédrale : peintures, sculptures, tapisseries, orfèvrerie, ont trouvé en cette cathédrale le musée qu'il leur fallait. Malheureusement, il est strictement interdit de prendre des photos et nous ne pouvons donc vous montrer en image l'intérieur somptueux de la cathédrale de Burgos.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoSortis de ce temple architectural, nous nous engageons à travers les rues de Burgos à la recherche de son prodigieux passé. Nos pas vont nous conduire vers l'Arlanzon surmonté de plusieurs ponts, dont le plus beau, le pont San Pablo construit à la gloire du Cid. Tous les personnages qui ont fait sa légende, Chimène sa femme, son fils et ses fidèles compagnons, tous ont leur statue sur ce pont très fréquenté et au dessous duquel la rivière coule paisiblement.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoEt puis partout dans la ville, des traces de son histoire, avec notamment les ruines de son château détruit par Napoléon, qui se situe sur les hauteurs de Burgos d'où l'on peut pleinement profiter d'une vue sur la vieille ville. Les traces de la muraille sont toujours là, avec ses 12 portes qui permettent encore aujourd'hui, l'accès au centre historique. Pour la petite histoire, sachez qu'il est possible de visiter le vieux Burgos à l'aide d'un petit train touristique, la balladeCliquez sur la vignette pour agrandir la photo dure 3/4 d'heure et vous secoue ENORMEMENT ! on a qu'une envie c'est de sauter du train en marche !!! Mais bon, nous avons été prudents, nous l'avons abandonné au pied du château et avons continué la promenade à pied, c'était franchement plus sympathique. Et puis le vieux Burgos n'est pas très étendu et la visite peut se faire facilement à pied, si toutefois, on est un peu courageux.       haut de page

Il est aussi à noter que Burgos est une étape importante sur les chemins de St Jacques de Compostelle. A une époque elle possédait 30 hôpitaux consacrés aux pélèrins, fatigués, épuisés et blessés après leur long voyage et qui approchaient si près du but, puisque Burgos n'est qu' à 277km de Santiago de Compostelle.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoMais la Burgos d'aujourd'hui est aussi une ville qui vît dans le présent, dynamique, joyeuse et tout à la fois calme et paisible. La belle castillane a su de plus, merveilleusement préserver sa ville où elle a aménagé de nombreux parcs et jardins, dont le très beau Paseo del Espolón. On dit que Burgos est la ville d'Europe où il y a le plus d'espaces verts par habitant. Des parcs, des jeux d'eau, autant d'endroits agréables qui font de la capitale de la Castille, une étape espagnole à ne pas manquer.        haut de page

Le Cid

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoLe Cid Campeadore s'appelait Rodrigo Diaz. Ce chevalier espagnol est né à Vivar en 1043 (la ville se situe sur la route menant à Santander). C'est en combattant avec les Maures que ces derniers lui donnèrent le nom de Cid,  "Sidi" qui en arabe signifie "Seigneur". En 1094, il prend Valence au nom des forces chrétiennes et en sera gouverneur jusqu'à sa mort. Immortalisé par Corneille, les vers de cette tragédie restent encore dans les mémoires de ceux qui ont eu la chance de l'étudier au cours de leur scolarité :

"Rodrigue, as-tu du coeur ?

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoJe suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées

La valeur n'attend pas le nombre des années.

Mes pareils à deux fois ne se font pas connaître

Et pour leurs coups d'essai veulent des coups de maître

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."       haut de page

BON A SAVOIR

Situation :

A 1044km au sud-ouest de Paris
A 223km au nord de Madrid
A 277km à l'est de Saint Jacques de Compostelle
A 273km de la frontière française, via Biarritz       haut de page

Cathédrale :

Horaires de visites : du lundi au dimanche de 9h30 à 19h15

Tarifs : 3€, pour les étudiants et les personnes du 3ème âge 2€, pour les enfants de moins de 14 ans et les pèlerins 1€.

Photos et caméras strictement interdites.

La boutique de la cathédrale vend de très beau livre sur les chemins de St Jacques de Compostelle.       haut de page

La ballade avec le petit train touristique :

Vente des billets à l'office de tourisme qui se trouve sur la place, à côté de la cathédrale.
Durée : 45 minutes
Tarifs :2€, pour les horaires se renseigner auprès de l'office de tourisme car variables selon les saisons et certaines fêtes religieuses.        haut de page

Vous avez besoin de plus d'informations sur la ville de Burgos, contactez: info@itinerairesbis.com        haut de page

www.itinerairesbis.com, vous remercie de votre visite.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com