Hôtels, Chambres d'Hôtes et restaurants pour visiter les Châteaux de la Loire

Découvrez nos textes sur les châteaux de la Loire


Découvrez la carte postale du mois

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Some hints for your visit to France

 

 

 

Hôtels et
Hôtels dans la région
Chambres d'Hôtes
Chambres d'Hôtes dans la région
dans la région

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter le CHÂTEAU ROYAL DE BLOIS
Petite histoire,
visite du château Royal de Blois, la chapelle, aile Gaston d'Orléans,
coordonnées office du tourisme de Blois, horaires des visites du château de Blois, tarifs,

 

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Tous les styles semblent s'être réunis à Blois et tous les arts s'y sont rencontrés. Ils ont chacun trouvé leur place et jalonnent d'élégance dans les rues de la ville. Le château Royal est à lui seul l'emblème de l'architecture, regroupant 4 styles bien différents, quant aux salles intérieures, chaque porte ouvre sur des décors magnifiques. Et l'ensemble a trouvé place prés des jardins aux simples appelés également et à juste titre "Jardins Royaux". Mais que dire de la cour qui nous invite à la visite ? "Cours des miracles" serait un nom bien approprié pour elle. Tout autour de nous, c'est la magnificence à perte de vue. 4 ailes nous encerclent, gothique, flamboyant, renaissance et classicisme. 4 atours de beauté, pour faire de ce château une invite à la découverte et à l'apprentissage de l'art.  

SALLE DES ÉTATS
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.
Immense pièce au carrelage magnifique, au plafond fleurdelisé et aux vitraux laissant passer juste ce qu'il faut de lumière, au travers des colonnes qui la traversent. Elle fut construite en 1220 et était alors utilisée comme tribunal. Elle aura également l'occasion d'accueillir les états généraux, sous la houlette d'Henri III en 1576 et 1588.


SALLE ARCHÉOLOGIQUE
Elle regroupe plusieurs vitrines avec des armements de chasse, des pièces d'équitation du IX et XIème siècle, un métier à tisser, des céramiques carolingiennes ou encore cette mosaïque romaine du IIème siècle.
Prendre ensuite le très bel escalier François Ier, pour se rendre aux différents étages et notamment aux appartements royaux.

SALLE DES GARDES DE LA REINE
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.
Elle se divise en 2 parties, l'une comprenant entre autre, de très beaux coffres sculptés, dont un coffre espagnol du XIXème et l'autre salle avec des vitrines où l'on peut admirer des céramiques de Blois dont la création remonte en 1862 pour s'achever en 1953, avec des décors typiquement renaissance.   haut de page

GALERIE DE LA REINE
Monumentale cheminée aux peintures malheureusement en piteux état, mais très beaux carrelage et un clavecin à ne pas manquer. On traverse ensuite une garde-robe, lieu où l'on s'habillait et où l'on faisait sa toilette pour atteindre la chambre.

CHAMBRE DE LA REINE
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Les peintures murales y sont remarquables de même que le sol, bien qu'il soit du XIXème. C'est dans cette chambre que mourût Catherine de Médicis en 1589. Tout à côté l'oratoire au sol carrelé de fleurs de lys, puis le cabinet qui était la pièce de travail du Roi. Il dissimule 4 armoires secrètes, les panneaux sont manoeuvrés à l'aide d'une pédale cachés dans la plinthe .Aujourd'hui vitrines avec bronzes, émaux, verres à pied et une médaille représentant coté "pile" Louis XII et coté "face" Anne de Bretagne. A souligner que ce cabinet est à ce jour, le seul exemple de cabinet royal conservé, de la Renaissance. Mais reprenons notre ascension par ce bel escalier, pour arriver au deuxième étage.   haut de page

LE CABINET NEUF
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.
Il s'agit du cabinet de travail d'Henri III et il contient plusieurs portrait du Duc de Guise, car il ne faut pas oublier que c'est au château de Blois qu'Henri III va faire assassiner le beau Duc.

GALERIE DUBAN
Cette pièce est consacrée aux esquisses de Duban, qui fût en charge de la restauration du château au XIXème. Ces esquisses, comme les modèles de pavement, sont présentés dans des vitrines protégées par de petites tentures que l'on soulève chaque fois que l'on veut admirer l'un des dessins. A noter le "porc épic", réalisé selon le procédé du poncif. On s'imagine alors fort bien l'énorme travail de recherche et de copie réalisé par Duban. Le résultat est d'ailleurs époustouflant.   haut de page

SALLE DES GUISE
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.D'abord, deux grands portraits représentant les principaux protagonistes de l'histoire qui est contée dans cette salle, à savoir Henri III et Henri de Guise. Le château ayant subi de multiples modifications au cours des ans, il est impossible aujourd'hui de connaître l'endroit exacte où fût assassiné le Duc. Cette salle, qui pourrait être l'endroit le plus probable, retrace en plusieurs tableaux, toutes les scènes de ce jour funeste où le Roi, par jalousie, décide de faire assassiner l'idole des parisiens, celui qui lui fait de l'ombre de part sa popularité, celui encore qui fût l'amant de sa soeur Marie, la future Reine Margot.

SALLE DU CONSEIL
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Les meubles ici, sont admirables, bien que copies du XIXème. A voir ce cabinet en noyer, ivoire, émaux et pierres dures, une pure merveille. Un rafraîchissoir en châtaignier, un cathèdre en noyer et tapisserie et enfin un sublime coffre en métal. La cheminée porte l'emblème de François Ier, la salamandre. La chambre d'Henri III qui y fait suite, possède un très beau lit à colonnes du XVIIème et un pavement à l'initiale "H". A noter comme les portes sont étroites et petites, rappelant ainsi le moyen-âge. 
haut de page

MUSÉE DES BEAUX ARTS
C'est dans l'aile Louis XII que l'on découvre ce musée, avec une salle XVI et XVIIème où l'on trouve divers styles avec les Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.écoles italiennes, flamandes, hollandaises, espagnoles et bien évidemment françaises. Remarquez cet "Incendie de Troie" ou encore cette "Colombine" de Francesco Melzi, élève de Vinci et dont l'original est au musée de l'Ermitage. Et, arrêtez-vous devant cette merveilleuse icône du XVIème, provenant de Crète. Nous arrivons ensuite au Cabinet des Portraits, affichant une succession de hauts personnages que l'on a tout loisir de reconnaître, on passera ainsi devant Mme de Noailles, le Duc de Chevreuse, la Grande Mademoiselle, la Duchesse de Beaufort, Anne d'Autriche ou encore le magnifique portrait de Marie de Médicis, d'après Rubens, représentant la France. Vient ensuite une deuxième pièce avec des pendules au dessus des portes et qui sont des cartels d'applique du XVIIème. Beau tableau évoquant "Le contrat interrompu" et deux portraits, l'un de Louis XV, l'autre de son épouse la Reine Marie.   haut de page

La deuxième grande salle, révèle des vitrines avec des plâtres du XIXème et plusieurs tableaux dont une saisissante "Médée" Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.et une jolie série de paysages. Puis viennent les tapisseries des Flandres du XVIème ou encore celle d'Aubusson du XVIIème représentant Jeanne d'Arc. La petite salle qui fait suite, expose des éléments de coffres, poignées, serrures, clés, mécanismes, heurtoirs et nous conduit jusqu'à la salle d'armes avec une jolie collection de clés gallo-romaines des Ier et IIème siècles, des clés gothiques du XII et XIVème, des clés de coffres et des passes partout des XV et XIXème. Se succèdent alors, éperons, étriers, morions, cuirasses, épées de combat. Puis targettes du XVIème, cadenas et fers forgés du XVème. On retrouve aussi divers objets domestiques, marmite, pince à chandelles, mouchette, tire-bouchon, un moule à hostie, deux coffres en fer forgé du XVIème et une garniture de cheminée du XIXème provenant de Chambord.

Un long couloir va ensuite nous guider jusqu'à la cour avec de part et d'autre des tentures des Gobelins du XVIIIème et des sculptures dont notamment la très belle et très triste Sapho avec sa lyre. Regardez aussi où vous mettez les pieds, le carrelage est superbe.   haut de page

LA CHAPELLE
Une fois dans la cour, c'est face à l'aile François Ier que l'on découvre la chapelle St Calais de 1508. Il n'y a aujourd'hui rien de particulier à y voir si ce n'est là encore, un très beau pavement.    haut de page

AILE GASTON D'ORLÉANS
Construite en 1635, elle est restée inachevée. Mais c'est néanmoins un très bel exemple de l'architecture française de cette époque et il ne faut pas hésiter à aller admirer la cage d'escalier et ses deux splendides coupoles aux sculptures allégoriques. Vous trouverez également dans cette aile, la boutique du château.

REMERCIEMENTS
L'équipe d'itinerairesbis.com tient à remercier Madame Marie Hélène MILLET, Chargée des affaires culturelles de la ville de Blois, pour le temps qu'elle a bien voulu nous accorder et pour avoir bien voulu nous ouvrir les portes du Château Royal et nous autoriser à prendre des photos.

BON A SAVOIR

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Situation : A environ 200Km au sud ouest de Paris et seulement 2H
par l'autoroute A 10.

Les environs : Chambord, Cheverny, Vendôme, Tours.

Office de Tourisme : 3 avenue Jean Laigret - 02 54 90 41 41

Tarifs et informations, cliquez sur le lien ci-dessous

 Tarifs et informations, Château Royal de Blois

Possibilité de billets jumelés château + son et lumière à tarif préférentiel:
    haut de page

Les autres curiosités de la ville :

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Le vieux Blois et c'est nombreux circuits à travers les rues étroites et les maisons à pans de bois. Itinéraires fournis par l'office du tourisme
La cathédrale St Louis, restaurée au XVIème siècle dans le style gothique, elle possède l'une des plus grande crypte jamais réalisée au XIème.
La maison de la magie, face au château. C'est le musée des arts de la magie. Effets spéciaux et surprises garantis. Ouvert du 30/03 au 29/09.
Le Haras National (ancien couvent de carmélites), avec ses étalons de sang et ses étalons de trait. Visite toute l'année.   haut de page

www.itinerairesbis.com vous remercie pour votre visite

Je vous ai trouvé de bonnes adresses!!
Nella a trouvé des adresses d'hébergement... Cliquez ici
suivez Nella
la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com