Hôtels, Chambres d'Hôtes et restaurants pour visiter les Châteaux de la Loire

Découvrez nos textes sur les châteaux de la Loire


Découvrez la carte postale du mois

www.itinerairesbis.com idées de séjours et voyages

Some hints for your visit to France

 

 

 

Hôtels et
Hôtels dans la région
Chambres d'Hôtes
Chambres d'Hôtes dans la région
dans la région

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vister le Château de AZAY LE RIDEAU

Coordonnées du château de Azay-le-Rideau

 

Lorsque nous nous sommes rendus à Azay Le Rideau, on nous avait affirmé qu'il s'agissait "du plus beau des châteaux de la Loire". Prétentieux ou réel ?
Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Ma foi, il faut reconnaître qu'il nous a bien séduit ce petit château. Nous nous sommes laissés prendre au charme de son architecture harmonieuse, de ses pierres lisses, que le timide soleil de cette journée, vient caresser doucement, ou bien encore de ses 4 gracieuses tourelles qui se mirent coquettement au dessus de l'Indre.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.L'Indre sur laquelle a été posé comme par magie, ce château si délicat que l'on croirait voir un joyau de la Renaissance dans un écrin ayant pour velours les ondes du fleuve, le tout enveloppé dans un magnifique parc de verdure où les fleurs portent les couleurs de l'azur et du soleil.
Comment donc ne pas avoir envie d'aller plus avant et d'ouvrir des portes derrière lesquelles se cachent de merveilleux trésors. Alors entamons l'ascension de ce fabuleux escalier, qui va nous conduire vers les appartements, sous le regard complice des Rois et Reines de France, dont les profils y sont sculptés pour l'éternité.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Un portrait d'Henri III, trône dans la première salle, qui nous enveloppe immédiatement dans la chaleur de ses tentures rouge et or. Elle nous mènera à la chambre du Roi aux magnifiques tapisseries et aux poutres où l'on perçoit encore de très beaux restes de peinture, si l'on veut bien se donner la peine de lever la tête. La chambre possède un cabinet en poirier noirci (rappelant ainsi le bois d'ébène)avec des plaques d'ivoire gravées de scènes de la guerre de 30 ans. On y trouve aussi un beau lit et à gauche de la cheminée monumentale, une jolie vierge à l'enfant.

La grande salle qui fait suite, a de très belles frises en haut des murs et possède certainement les plus belles tapisseries du château, représentant des scènes de la mythologie et de la Bible, elles sont du XVIème siècle. Il faudra également noter la présence d'une chaire à dais de la fin du XVème aux armes des Ducs d'Anjou, et de très beaux coffres de bois.

La pièce suivante contraste avec la chambre du Roi. Ici c'est un ton froid qui nous enveloppe et pourtant, ce bleu presque Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.glacier, nous séduit terriblement. Peut-être est-ce ce lit de satin brodé, majestueux et splendide, qui est exposé seulement quelques mois de l'année, ou bien encore toutes les tapisseries représentant ces scènes de chasse d'un grand réalisme. Toujours est-il que cette chambre bleue, qui notons le, se présente encore aujourd'hui, comme on pouvait la voir au XVIIème siècle, est d'une véritable beauté. Le cabinet qui la juxtapose, est à voir pour son coffre à tiroir du XVIIème et ce portrait de "Femme en habit" du XVIème, aux tons bruns et ocres, couleurs de mystère et de fête. Arrive ensuite une chambre Renaissance au lit à colonne, avec un cabinet aux portes sculptées, représentant l'histoire de Samson et 4 tapisseries bruxelloises, retraçant l'histoire de Psyché, la pauvre âme déchue.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.On redescend ensuite vers la bibliothèque Biencourt (derniers propriétaires du château) au décor mural du XIXème, mais au mobilier Renaissance, avec une armoire de bois sculpté et incrustation de marbre, représentant les 4 saisons. On y verra aussi un fauteuil tapissé de velours aux inscriptions latines, de nombreux et très intéressants dessins d'architecture, un plan du parc en 1855 et de nombreuses archives relatives au château.

Nous traverserons tout de suite après l'ancienne galerie qui faisait communiquer la cour et le jardin, pour Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.entrer dans la petite salle à manger. Azay Le Rideau semble s'amuser à jouer avec les couleurs, ici tout n'est que vert et brun, le chaud et le froid s'entremêlent devant une cheminée de marbre et de très beaux fauteuils et chaises. Comme pour rappeler que ce lieu était un lieu de fête, un immense tableau "Le festin de Balthazar" accueille le visiteur. Ne pas oublier avant de sortir, d'admirer le joli portrait de femme, d'inspiration de l'école vénitienne du XVIème, car elle serait déçue si vous ne lui jetiez pas un regard, cette jolie blonde, au teint pâle et aux joues roses, drapée dans sa robe de velours rouge, nous invite de par son doux sourire à poursuivre une visite qui nous enchante de pièce en pièce.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Les cuisines et les dépendances succéderont ensuite et nous arriverons ainsi à la salle au billard avec des tapisseries flamandes du XVIème, retraçant l'histoire de Babylone. La cheminée quant à elle est une petite merveille, sa pierre est si finement travaillée qu'on la croirait toute de dentelle.
Nous finirons la visite de ces magnifiques appartements par le salon des marquis de Biencourt. De style Néo-renaissance, avec ses murs de lambris et sa toile murale peinte à la manière du cuir de Cordoue, le salon présente une collection de portraits tel que François Ier, Henri III, Catherine de Médicis ou bien encore, cette mystérieuse "Dame aux bains" dont certains chuchotent que la belle Diane de Poitiers en aurait été le modèle.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.Il nous faut maintenant laisser derrière nous ces belles collections, mais heureusement nous avons encore le plaisir de retrouver le parc d'un grande fraîcheur, aux harmonies si délicieuses et aux fleurs si suaves. Refaire un petit tour dans un si joli décor n'est en rien de l'abus, mais seulement un réel bonheur et y respirer les effluves du temps passé, un véritable privilège que seul Azay Le Rideau peut vous offrir.

REMERCIEMENTS: à Monsieur Jérôme Raffault, pour nous avoir fait découvrir ce si beau château et nous avoir autorisé a prendre ces quelques photos..

BON A SAVOIR

Situation : Autoroute A10 Paris Bordeaux, sortie Chinon - 2h30 environ. A 27km de Tours.

Le TGV peut également vous y conduire : Paris-Tours, puis train pour Azay Le Rideau, en tout 1h30.

Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.

Tarifs et informations, cliquez sur le lien ci-dessous

 Tarifs et informations, Château d'Azay-le-Rideau 

Pour tous renseignements : 02 47 45 42 04

www.itinerairesbis.com vous remercie pour votre visite

Je vous ai trouvé de bonnes adresses!!
Nella a trouvé des adresses d'hébergement... Cliquez ici
suivez Nella
la coccinelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette page est protégée par un ©Copyright toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite sans l'accord écrit du site www.itinerairesbis.com